Social Tw. Fb.
Pluri

Samedi

29 Janvier 2022
29 Janvier 2022
Brûlé⋅e⋅s, un spectacle de Tamara Al Saadi à découvrir le 29 janvier 2022 au Théâtre Forum Meyrin, dans le cadre de Constellation Al Saadi.

Les bandes, on voit. Les vendeurs de chichon, les caïds à la petite semaine, l’argot des banlieues, on croit connaître. L’antienne est connue: ces jeunes ont le seum parce qu’ils vivent dans des zones de non-droit, que leur ciel est bas et gris et leur avenir aussi bouché qu’un évier mal entretenu.

Avec Brûlé⋅e⋅s, Tamara Al Saadi nous invite à y regarder de plus près.

La metteuse en scène organise donc une plongée dans l’adolescence, ses clans, ses craintes, ses espoirs aussi. L’enjeu? Saisir ce moment séminal de la vie, quand l’iden- tité se construit et que les préjugés, déjà, commencent à fermenter dans les têtes. Elle imagine cinq ados enfermés dans un collège après la fin des cours. Une bande de dealers, leur boss qui roule les mécaniques et Minah, le bouc émissaire de la classe.

Mais au fil des échanges, les rapports de force vont vaciller. Tandis qu’au loin, si proche, gronde l’incendie…

Pensée comme une opération de guérilla théâtrale, la pièce doit pouvoir être jouée partout, son dispositif scénique étant volontairement réduit. L’ambition dramaturgique embrasse par contre beaucoup plus large : le texte est donné une première fois, puis les comédiens changent de rôle et rejouent les scènes du début à la fin. La victime devient alors bourreau, et c’est au tour de nos certitudes de vaciller. Que croire, si le chef de meute n’a tout à coup plus le physique de l’emploi, s’il n’est plus possible de stigmatiser à bon marché?



En relation avec le spectacle: rencontre avec Tamara Al Saadi à l’issue de la représentation

*En relation avec le spectacle: Tamara Al Saadi, native de Bagdad, grandit en France avec sa famille. Elle entreprend des études de sciences politiques puis se forme au métier de comédienne. Les thèmes de ses spectacles rebondissent d’une pièce à l’autre. Quelle langue parler, qui me rattache à une terre d’où je viens, où je suis? Les fantômes du passé peuvent-ils m’aider à trouver un chemin? Et comment dépasser la stigmatisation qui s’abat sur telle classe ou telle origine? Pourquoi et comment la colonisation s’étend-elle des pays aux esprits et aux corps? Autant d’interrogations, autant de réponses ou de pistes sur scène, belles, brutales, incandescentes, à découvrir au fil des trois spectacles de la Compagnie La Base présentés au TFM
- Place (les 27 et 28 janvier)
- Brûlé⋅e⋅s (le 29 janvier)
- Istiqlal (les 1er et 2 février)

 

 

Avec Hicham Boutahar, Saffiya Laabab, Élise Martin, Alexandre Prince, Frederico Semedo

Gallerie de photos

Pour s’y rendre

+ -
+ -

Découvrez aussi...

leprogramme.ch vous propose une sélection d’événements à découvrir. Vous pouvez utiliser la recherche avancée pour visualiser plus d’événements.