Social Tw. Fb.
Article

Kyrie Kristmamson: la tentation Aquaserge

Publié le 03.06.2022

Aquaserge et Kyrie Kristmanson ensemble sur la scène de l'Alhambra, le 9 juin?  Si la rencontre d'un champion du kraut-rock free (étiquette non-exhaustive) et d'une Dame du Lac préraphaélite (définition très approximative) ne serait pas proposée dans le cadre des Athénéennes, il serait possible de douter de l'annonce. Mais voilà, ce genre d'aventure est courante et fait partie de l'ADN de ce festival, qui pour sa onzième édition se déroule du 1er au 11 juin. Pour en revenir au 9, les interprètes disent partager le goût de l'aventure, des défis et de l'improvisation.

"Je suis une extra-terreste qui débarque sur la planète Aquaserge", expose calmement Kyrie Kristmanson. Ce sera "Beau et florissant, multiple et un peu intello", rajoutent Benjamin Gilbert et Audrey Ginestet d'Aquaserge. Bref, la rencontre se présente sous de brillantes auspices, et la surprise s'annonce totale. Mais encore?

Comment ce projet avec Aquaserge est-il né? Quelle était l’idée de départ?


Kyrie Kristmamson: Le groupe Aquaserge a l'habitude de collaborer avec des musiciens émanant de différents horizons musicaux. J'ai l'impression qu'ils apprécient ce risque et ce frottement d'univers. Je crois que c'est le festival Les Athénéennes qu'à la base a proposé une rencontre entre mon cosmos folk-médiéval et leur monde à eux. Je trouve que c'est un pari fascinant et j'ai très hâte de voir ce que ça va donner.

Benjamin Glibert/Audrey Ginestet: Ce concert est un hommage à des compositeurs majeurs de la 2eme moitié du 20 ème siècle. Aquaserge s’est inspiré de pièces qui ont marqué en leur temps, l’histoire de la musique. Ce sont des pièces de musique dite « contemporaine », nous les avons réinterprétées, réorchestrées, réécrites, adaptées pour notre ensemble de 8 musiciens.

Et d’abord qui a approché qui, comment vous êtes vous rencontré?

K.K.: Ils m'ont contacté par mail et puis on s'est rencontré lorsqu'ils étaient de passage à Paris.



Comment définir votre participation au projet?

K.K.:Je suis une extra-terrestre qui débarque sur la planète Aquaserge. J'apprend à respirer leur atmosphère; je découvre une autre faune et flore.

B.G-A.G.:Aquaserge nous accompagne. On se croit seul dans un couloir d’hôtel, on marche innocemment, on sent une présence, brusquement on se retourne et Aquaserge est là, derrière nous, parfois devant, ou peut-être est-ce juste le vent ou un moine qui passe...

Avez-vous écrit les textes des chansons?
K.K.:J’ai écrit les textes de chansons que j’interprète, mais pas des leurs. Je suis très sensible aux textes et à la plasticité de la langue française, d'autant plus que ce n'est pas ma langue maternelle. J'ai l'impression qu'Aquaserge explore la plasticité et même la rythmique des mots autant que le  sens. La forme joue un rôle aussi important que le fond. Je trouve cette approche fascinante. Ils ont aussi mis en musique un poème de Rilke qui est un de mes poètes préférés. Je relis les Élégies de Duino et les sonnets d'Orpheus toutes les années, mais c'est la première fois que j'aurai la chance de le chanter.

L'expérience a-t-elle modifié votre écriture?

B.G-A.G.: Aquaserge avait envie de raconter son périple, sa quête quasi impossible à la recherche des droits d’interprétation des pièces que nous avons choisies. Les interprètes lisent sur scène durant le spectacle certaines réponses obtenues avec des sociétés d’éditions et/ou ayants droits des grands compositeurs cités dans ce spectacle. 


Etiez-vous tentée par une expérience bruitiste. Ou cet aspect de la collaboration est-il secondaire pour vous?

K.K.:Je suis tentée par toutes expériences qui me mettent en danger, qui me chamboulent, qui me forcent à penser ma voix autrement et à la pousser à ses limites. Cette expérience va forcément influencer de façon inconsciente ma façon de chanter et même ma façon de composer par la suite et ça, ça me passionne.

B.G-A.G.: Pendant le spectacle une des musiciennes lit un texte de John Cage (extrait du livre Silence) qui parle du côté primordial du bruit dans la collaboration entre le musicien et la musique.





Est-ce un «one shot». Ou une série de concerts, voir un enregistrement sont-ils au programme?


K.K.:Pour l'instant il n'y a que cette date de prévue, mais qui sait?

B.G-A.G.: À priori ceci est un one shot. Comme à la boxe un coup peut suffire au KO. Mais la musique du spectacle The Possibility Of A New Work For Aquaserge est sortie sur disque en octobre 2021 sur le Label Crammed disc dans la mythique collection Made to measure.


Avez-vous du adapter votre chant, votre approche du chant, dans le cadre de cette collaboration?


K.K.:Forcément. La voix est un instrument extrêmement poreux. Elle s'imprègne des atmosphères, des autres instruments, des autres personnalités.

B.G-A.G.: Aquaserge tente d’aborder la voix sous diverses formes: parlé, parlé-chanté, chanté. Parfois en choeur, parfois en duo, parfois en soliste et aime collaborer avec de nouvelles voix.


Y a-t-il des chanteuses ou des chanteurs auxquel(le)s vous avez pensé (influence technique ou spirituelle) pour cette collaboration?


K.K: Mes références au niveau du chant restent constantes. Elles ne m'influencent pas forcément de façon technique, mais oui, d'une façon spirituelle. J'ai une constellation de voix que j'écoute religieusement pour me rappeler d'une certaine ouverture au niveau du coeur et de l'âme qui fait qu'on dépasse les frontières, qu'on va ailleurs, plus loin et avec plus d'authenticité.


B.G-A.G.: Joan la barbara, Laurie Anderson, Robert Ashley, Meredith Monk, Barbara Hennissent.

Votre voix est-elle considérée, au sein de cet orchestre, comme un instrument parmi les autres? Ou une place particulière lui est-elle accordée?

K.K: La voix pour moi est toujours un instrument, même un instrument harmonique. Il y a la mélodie et puis les mots qui donnent une verticalité au son, qui rajoutent des couches, des résonances. Toutefois pour moi chaque instrument raconte l'histoire de la chanson; la voix est un élément parmi tant d'autres. 





Cette collaboration est-elle pour vous l’occasion de pousser plus loin votre pratique du folk - traditionnel ou «cosmique»? (selon la mention de votre dossier de presse) Ou au contraire, de vous laisser guider dans des territoires rock inédits.

K.K.: C’est un trip chamanique, oui.


B.G-A.G.: La musique contemporaine est la musique qui se fait maintenant, à l’instant présent, elle n’est donc jamais vraiment. Elle passe comme passent les secondes. Elle est déjà musique ancienne avant même d’être musique du futur. Elle est aussi, à ce titre, science-fiction. Musique spectrale-fantasmée, suave-flottante,  sentimentale-fatras.

Le projet est présenté comme un concert de «rock progressif». Au delà des étiquettes, comment le décrivez vous?

K.K.: En l'ayant pas encore fait, c'est difficile pour moi de le nommer. De toute façon nommer quelque chose c'est le figer et je préfère que la musique reste fluide, qu'elle aille où elle a besoin d'aller et sans contrainte.

B.G-A.G.: Beau et florissant, multiple et un peu intello.

Et quel était, auparavant, votre expérience du krautrock, du rock industriel, du free jazz? Aviez-vous un goût pour l’un de ces genres. En avez-vous beaucoup écouté?

K.K.: Je suis accro à la liberté donc j'ai beaucoup de respect pour ces genres. J'essaye de m'en inspirer pour cultiver la sauvagerie de mon âme.

B.G-A.G.: Aquaserge a joué il y plusieurs années en Allemagne dans un festival organisé par un des membres du groupe Faust.

L’improvisation tient-elle un rôle dans la démarche de ce projet? Si oui, est-ce nouveau pour vous, ou avez-vous l’habitude de laisser une part au hasard ou à l’improvisation dans vos propres concerts?

K.K.: Toujours. Chaque concert doit avoir un vrai risque d'échouer, de foirer. C'est ça qui donne l'enjeu. Je défend cette humanité musicale à tout prix.

B.G-A.G.: Oui, toujours.

Propos recueillis par Vincent Borcard

Aquaserge + Kyrie Kristmanson
En concert le 9 juin à l'Alhambra, Genève, dans le cadre des Athénéennes
Egalement au programme de la soirée: I Giardini, Amine Rahihi "Nomad Spirits", et DJ Léa Pohlhammer - billets indépenants, prix attractif pour la soirée conplète.

Informations, réservations, billetterie en ligne:
https://www.lesatheneennes.ch